Chers Frères et Sœurs!

La Conférence des Evêques nous a plusieurs fois demandé de prier pour la paix en Ukraine. Maintenant elle nous demende de commencer le jeûne. En effet, nous savons qu’il est très util d’ajouter la prière du corps à la prière de l’esprit: l’abnégation et le jeûne sont importants surtout en grande difficulté.

Comme la dernière fois je l’ai mentionné, notre prière, la prière des gens soit efficace si outre la prière et le jeûne nous vivons dans la paix, notre coœur est plein de la paix. Car rien ne pèse la prière pour la paix de l’homme dont le coœur est plein de colère. Rien ne pèse le jeûne de l’homme qui hait au moins une personne.

De plus en plus chrétiens prient et de plus en plus politiciens font beaucoup pour la paix. Mais cela ne suffit pas. Nous devons parler contre la guerre, contre l’assassinat de gens, surtout contre l’assassinat des innocents, les laïcs, qui veulent vivre en paix. Notre tâche n’est pas seulement la prière passive, mais aussi la lutte pour la paix, parce que Jésus a dit: „Heureux sont les artisans de paix”. Mais la lutte est possible pour ce qui a la haine dans son cœur. Nous, les chrétiens peuvent haïr le péché, Satan et les autres esprits mauvais. C’est lui qui est le véritable ennemi de l’homme (Première Lettre de Pierre 5,8). Jésus le nomme le prince de ce monde (Évangile de Jean 12,31 et 14,30). Et à tout le monde qui choisit et obéit au mauvais esprit, il offre le même qu’à Jésus dans le désert: la richesse, la gloire et la domination du monde. Il leur donne tous pour qu’il l’adorent (Évangile de Matthieu 4, 8-9).

Aujourd’hui nombreux dirigeants du monde disent „oui” au Satan. Le mauvais esprit offre le monde, cependant il n’a pas le droit de faire cela. Il n’est que prince temporel du monde. C’est Dieu qui est le Seigneur et le Roi de l’univers. C’est Lui qui a créé et soutien le monde, donc il le possède. C’est pourquoi je vous prie créer la paix dans vos cœurs. Chassez de vos cœurs toutes les pensées qui sont associés avec dégoût, haine, mépris d’une autre personne ou nation.

De l’histoire d’Abraham nous savons que Dieu était prêt à sauver Sodome du châtiment mérité si on trouve dix justes personnes. Combien de cœurs purs souhaite Dieu pour sauver les villes de l’Est de l’Ukraine et les habitants de l’Ukraine. Certainement plus que dans le cas de Sodoma. Après la Seconde Guerre mondiale Petrus Palicek frère franciscain a convaincu la population autrichienne de touver au moins un million de personnes qui prient et Dieu sans doutes les sauvera de l’occupation soviétique. Les gens se sont réunis pour la prière. Et en 1955 les troupes soviétiques ont vraiment quitté l’Autriche. Maintenant notre pays et peut-être l’Europe peut être sauvé de la guerre plus dévastatrice par le nombre croissant des cœurs propres et pacifiques.

La ville de Ninive a entendu la voix de Dieu. Dieu a annulé la pénalité et les habitants ont été sauvés.

Mukachevo, le 8 février 2015.

Antal Majnek
évêque ordinaire

 
Stats
Affiche le nombre de clics des articles : 65357
Diocèse Catholique Romain de Munkacs
Qui est en ligne
Nous avons 18 invités en ligne